Chaussettes randonnee

Choisissez vos Chaussettes de randonnee parmi les meilleures marques - Livraison express
Filtrez parmi 268 produit(s)
Marque
Genre
Couleur
Tailles Disponibles
Produits Eco-Friendly
Prix de vente
Promotions
Trier par :


Les critères importants pour bien choisir vos chaussettes 

Vous êtes sans doute conscient que le choix de chaussettes de randonnée est essentiel pour éviter les ampoules, les échauffements et les frottements désagréables, à moins que vous ne souffriez d'une insensibilité des pieds. Il est important de noter qu'une bonne paire de chaussettes de marche ne compensera pas un mauvais choix de chaussures - l'idéal est de choisir les deux avec soin. Pour bien choisir vos chaussettes de randonnée, il est essentiel de savoir ce que vous attendez d'elles : confort, protection contre les frottements, isolation thermique, etc. Il est également préférable qu'elles sèchent rapidement, qu'elles soient solides et durables, et qu'elles minimisent les odeurs (même si, soyons honnêtes, une partie du problème ne provient pas uniquement des chaussettes !).

Faire attention à la pointure 

Les chaussettes de randonnée sont généralement disponibles dans des plages de pointures, par exemple : 36-38, 39-41, 42-44. Vous n'avez pas besoin d'une explication plus détaillée pour comprendre comment choisir la bonne taille.

Cependant, si votre pointure se situe entre deux plages (par exemple, 38,5) et que vous ne pouvez pas les essayer, je vous recommande de choisir la taille inférieure, surtout si les chaussettes sont extensibles, afin d'éviter les plis inconfortables. Sinon, vous pouvez également envisager un autre modèle avec des plages de pointures différentes.

Chaussettes montantes ou basses ?

Il existe différentes hauteurs de chaussettes de randonnée, allant des socquettes basses aux modèles montants, ainsi que diverses options intermédiaires. Pour choisir la bonne taille, il suffit que la chaussette dépasse le col de vos chaussures, afin d'éviter tout contact direct entre votre peau et la chaussure.

Même avec des chaussures basses, vous pouvez tout à fait opter pour des chaussettes de randonnée montantes. Cela offre une meilleure protection de la cheville et de la jambe contre les coups et les frottements, en plus de vous tenir plus au chaud. Et surtout, cela ajoute une touche de style à votre tenue.

Et au niveau de l'épaisseur ?

Lorsque vous choisissez des chaussettes de randonnée, vous remarquerez rapidement qu'elles sont disponibles dans différentes épaisseurs. Alors, faut-il opter pour des chaussettes fines, épaisses ou quelque part entre les deux ?

Les chaussettes de randonnée épaisses :
  • Offrent un bon confort en protégeant efficacement le pied.
  • Isolent davantage du froid (avec des matériaux et une construction similaires à des chaussettes plus fines).
  • Cependant, elles peuvent être moins ajustées et avoir tendance à bouger plus facilement lors de la marche, et elles peuvent également entraîner une plus grande transpiration par temps chaud.
Les chaussettes de randonnée fines :
  • Restent bien en contact avec le pied et bougent moins.
  • Cependant, elles offrent moins de confort et isolent moins du froid (avec des matériaux et une construction similaires).
Par temps froid :
  • La question ne se pose pas trop, car vous aurez besoin de vous protéger du froid et des chaussettes épaisses seront plus appropriées, d'autant plus que vous aurez moins de risques de transpirer.
Par temps chaud :
  • Il faut trouver un compromis entre le confort et la chaleur, surtout pour les randonnées longues, avec dénivelé et sur des terrains difficiles.
  • Des chaussettes trop fines pourraient mettre vos pieds à rude épreuve, surtout si vos chaussures sont peu rembourrées et/ou si vous avez une peau sensible aux pieds.
  • Avec des chaussettes trop épaisses, vous risquez de transpirer davantage et d'avoir plus facilement des ampoules.
À noter que :
  • Les chaussures respirantes et non imperméables évacuent mieux la transpiration et offrent moins d'isolation contre le froid que les chaussures imperméables équipées d'une membrane Gore-Tex, par exemple.
  • Généralement, vous pouvez opter pour des chaussettes de randonnée plus fines avec des chaussures souples et légères (comme des chaussures de trail) qu'avec des chaussures lourdes et rigides (comme des chaussures de trek montantes en cuir pleine fleur).
  • Les matériaux et la fabrication des chaussettes jouent également un rôle important dans l'isolation et l'évacuation de la transpiration.

Quel choix de matériaux ?

Les fibres synthétiques, telles que le polyester, le polyamide, le polypropylène et l'acrylique, sont les plus couramment utilisées dans les chaussettes de randonnée. Ces matériaux offrent une bonne isolation thermique et évacuent efficacement la transpiration, en plus de sécher rapidement. Ils sont également résistants et durables. Différentes fibres ont été développées pour répondre à des besoins spécifiques, certaines axées sur l'évacuation de la transpiration et le séchage rapide par temps chaud (comme le Coolmax), tandis que d'autres privilégient l'isolation thermique tout en évacuant la transpiration (comme le Thermolite). Cependant, il convient de noter que sans traitement antibactérien, ces matériaux peuvent développer des odeurs désagréables.

L'élasthanne, une fibre synthétique présente en petite proportion dans de nombreuses chaussettes de randonnée, permet de maintenir leur forme, de les ajuster correctement et d'éviter qu'elles ne se plissent.

En revanche, le coton n'est pas recommandé pour les chaussettes de randonnée. Il a tendance à absorber l'humidité, ne l'évacue pas efficacement et sèche lentement, favorisant ainsi la formation d'ampoules. De plus, le coton est abrasif et n'isole pas du froid lorsqu'il est mouillé. Les chaussettes 100 % coton ne sont donc pas recommandées, sauf éventuellement pour de courtes promenades estivales. Toutefois, le coton peut être combiné à des fibres synthétiques ou à de la laine pour améliorer le confort. Les chaussettes contenant une proportion modérée de coton peuvent être utilisées, mais il est préférable de les réserver aux courtes randonnées ou aux promenades faciles. Un avantage du coton est qu'il est moins susceptible de développer des odeurs, surtout par rapport aux fibres synthétiques.

La laine mérinos est de plus en plus utilisée dans les chaussettes de randonnée. Elle offre un confort optimal et isole du froid même lorsqu'elle est mouillée. La laine mérinos régule également la température, offrant une isolation efficace contre la chaleur. De plus, elle possède des propriétés antibactériennes naturelles qui limitent l'apparition des mauvaises odeurs. Cependant, la laine mérinos évacue légèrement moins bien la transpiration que les fibres synthétiques, et elle peut s'user plus rapidement, surtout si elle n'est pas associée à d'autres matériaux. C'est pourquoi on trouve souvent des chaussettes de randonnée fabriquées avec un mélange de laine mérinos et de matériaux synthétiques.

Le Cordura est une marque de tissus réputée pour sa résistance à la déchirure et à l'abrasion. Bien que ce ne soit pas un matériau à part entière, le terme "Cordura" est souvent mentionné dans la composition des équipements de randonnée, y compris les chaussettes de randonnée, en petite proportion.

Certains matériaux, notamment les fibres synthétiques, peuvent favoriser le développement d'odeurs désagréables. C'est pourquoi certaines chaussettes de randonnée sont traitées avec un traitement antibactérien pour limiter leur apparition. Ce traitement peut être bénéfique lors de longues randonnées, surtout en groupe !

Il peut être difficile de s'y retrouver parmi les différents matériaux utilisés dans les chaussettes, surtout lorsque plusieurs d'entre eux sont présents dans une même chaussette et à des proportions variables selon les zones. De plus, les matériaux ne sont pas le seul facteur déterminant, car leur traitement et leur construction jouent également un rôle important.

Si vous avez une chaussette avec une composition de 73% coton, 24% polyester et 3% élasthanne, et une autre avec une composition de 64% laine mérinos et 36% polyamide, cela vous donne une idée des avantages et des inconvénients de chaque matériau et de leur utilisation potentielle.

Il est important de noter que certains matériaux peuvent causer des échauffements, mais il est difficile de prévoir cela lors du choix, car cela dépend des personnes et des traitements appliqués. Si vous ressentez des échauffements, il peut être intéressant d'essayer d'autres types de chaussettes, à condition d'être sûr que le problème ne vient pas des chaussures elles-mêmes.

La construction 

Zones de renfort : De nombreuses chaussettes de randonnée sont dotées de renforts au niveau du talon, des orteils et parfois à d'autres endroits. Si vous souhaitez une paire durable, assurez-vous qu'elle possède ces renforts. En observant une paire de chaussettes usée, vous pourrez facilement repérer les zones qui nécessitent un renforcement en fonction de la morphologie de votre pied et de vos chaussures. Pour les chaussures de randonnée à tige haute, il est préférable de choisir des chaussettes avec un renfort assez haut au niveau du talon.

Zones de bouclettes et zones molletonnées : Les bouclettes sont un tissage en épaisseur, tandis que les molletons sont un tissu épais et moelleux. Ces zones offrent un bon confort et protègent efficacement contre les frottements. Si certaines parties de votre pied sont sensibles ou sujettes aux ampoules, assurez-vous que les chaussettes possèdent de telles zones.

Zones respirantes : Les zones respirantes sont conçues pour évacuer la transpiration. Elles sont généralement plus fines ou ont des mailles plus larges que les autres parties de la chaussette et se situent dans les endroits avec moins de frottements, tels que le coup de pied, les côtés du pied, les côtés des mollets, etc.
Bandes de maintien : Beaucoup de chaussettes sont dotées de bandes de maintien (élastiques) qui maintiennent la chaussette en place, par exemple au niveau de la cheville. Il est impossible de connaître leur efficacité sans les essayer, mais au moins, vous savez à quoi elles servent.

Chaussette sans couture : Le type de couture et son emplacement sont importants, car ils peuvent créer des sur-épaisseurs et causer des ampoules et d'autres désagréments. Idéalement, essayez les chaussettes avec vos chaussures de randonnée pour déterminer si elles sont gênantes ou non. Lorsque cela n'est pas possible, les chaussettes "sans couture" ou à coutures plates sont une bonne option.

Chaussettes de randonnée double, anti-ampoule, double peau : Les chaussettes de randonnée anti-ampoules, également appelées chaussettes doubles ou double peau, sont composées de deux couches de tissu superposées. L'idée est que certains mouvements se produisent entre les deux tissus (et non entre la chaussette et votre peau) lorsque vous marchez. Ainsi, ce n'est pas votre peau qui subit les frottements, mais la chaussette. Cette conception est inspirée de la pratique consistant à porter une paire de chaussettes fines sous une paire de chaussettes de randonnée légèrement plus épaisses. Les chaussettes doubles ne garantissent pas à 100% l'absence d'ampoules et tous les modèles ne se valent pas, mais de nombreuses personnes constatent une différence par rapport aux chaussettes "simples".
  • Livraison gratuite
    dès 119 € (* voir conditions)

    Transporteurs

  • Paiement sécurisé
    CB, Paypal, Scalapay, Virement bancaire

    Moyens de paiement Moyens de paiement

  • Service client
    par téléphone au +33 (0)9 72 306 150
    par mail

##|--OK--|##
Besoin d'aide ?