Choisir son crash pad 

Les "minis"

Les pads de cette catégorie sont les plus petits et légers, avec une surface de réception d'environ un mètre carré, voire légèrement plus, un poids inférieur à 5 kg et une épaisseur ne dépassant pas 10 cm. Ils sont généralement considérés comme des options d'entrée de gamme, ce qui les rend moins chers. Cependant, le prix peut varier en fonction de la fabrication et de la qualité des matériaux, allant de 80 à 175 €.

Ces pads sont bien adaptés pour les chutes de faible hauteur, inférieures à 4 mètres, ou pour se déplacer facilement d'un bloc à un autre sans avoir à transporter une charge lourde. Leur maniabilité et leur légèreté sont leurs principaux atouts.

Les "moyens"

Les modèles intermédiaires sont conçus pour offrir une plus grande polyvalence d'utilisation. Leur surface de réception est généralement d'environ 1,25 m². Leur taille et leur épaisseur plus importantes les rendent plus adaptés à recevoir des chutes importantes. Cependant, cela se traduit également par un poids et un encombrement plus importants, ainsi qu'un prix plus élevé.

Cette catégorie offre certainement le plus grand choix et la plus grande diversité en termes de formats et de conceptions. Les prix varient généralement entre 150 et 240 €, avec des épaisseurs allant de 10 à près de 15 cm. Vous pouvez trouver une grande variété de modèles répondant à vos besoins spécifiques.

Les "maxis"

Les crash pads les plus grands et les plus chers sont conçus pour assurer une réception optimale lors des chutes. Ils se distinguent par l'étendue de leur surface de réception et/ou l'épaisseur de leurs mousses, voire les deux combinés. Ces modèles sont plus grands, plus lourds et plus chers, mais sont censés offrir une sécurité maximale pour les grimpeurs.

Dans cette catégorie, les prix peuvent atteindre entre 200 et 350 €. Il existe également des pads complémentaires de petite taille, souvent appelés "pizzas" ou "additions", qui sont utiles pour combler les espaces entre plusieurs crash pads, couvrir les zones faibles des pads pliables, ou encore permettre des départs plus naturels.

Les mousses

L'une des composantes les plus importantes d'un crash pad est la mousse, qui joue un rôle essentiel dans l'amortissement de la chute. En général, le principe de base pour amortir la chute consiste à superposer plusieurs panneaux de mousses. Une première couche supérieure de haute densité, à cellules fermées, permet de répartir au maximum la force de choc de la chute, tandis qu'une mousse plus épaisse à cellules ouvertes est chargée d'absorber cette force.

Il existe trois types principaux de mousses utilisées dans les crash pads. Les mousses denses supérieures comprennent les EVA (éthylène-acétate de vinyle), qui offrent le meilleur compromis en termes de dynamisme et de durabilité. Ensuite, il y a les mousses en PE (polyéthylène), qui sont plus économiques et légères mais qui vieillissent plus rapidement. Enfin, pour la mousse d'absorption plus épaisse, le PU (polyuréthane) est largement utilisé, avec différentes déclinaisons, et il est également le moins cher des trois types de mousses.

Il convient de noter que ces trois types de mousses existent en différentes qualités, et leur densité, exprimée en poids par mètre cube, serait un indicateur intéressant à connaître. Cependant, les fabricants ne divulguent pas ces informations en raison de la confidentialité entourant la fabrication des crash pads. Il est important de souligner que les meilleures mousses sont généralement les plus chères et souvent les plus lourdes.

Les housses

L'enveloppe du crash pad, également connue sous le nom de housse, a pour principale fonction de protéger les mousses et de garantir leur longévité. Avant même d'aborder la housse, il est important de noter que certaines mousses sont parfois enveloppées d'un film plastique très fin. Bien que cela soit assez rare, cela mérite d'être mentionné car c'est une excellente première protection pour isoler les mousses de l'humidité, de la poussière, du sable et de toute autre agression extérieure qui pourrait accélérer leur vieillissement. Si vous souhaitez préserver vos mousses facilement, vous pouvez essayer de réaliser vous-même cette protection.

En ce qui concerne la housse elle-même, sa qualité de fabrication, les matériaux utilisés et sa durabilité dans le temps sont les principaux critères à prendre en compte. La housse joue un rôle essentiel car si elle se déchire ou n'est plus étanche, cela aura un impact direct sur la durée de vie des mousses, quelle que soit leur qualité. Il est donc essentiel de choisir une housse de bonne qualité qui résiste aux agressions extérieures.

Il est également important de noter si la housse est antidérapante ou si elle a tendance à glisser. Cela est particulièrement crucial lorsque vous effectuez une réception sur une surface en pente. La qualité de l'adhérence de la housse peut avoir un impact sur la stabilité du crash pad lors de l'atterrissage.

En ce qui concerne les différents types de pliage de la housse, il n'y a pas vraiment de système "meilleur", mais plutôt des choix à faire en fonction de vos préférences. Le pliage d'un seul panneau de mousse permet d'éviter les points faibles d'amortissement en éliminant les jonctions, mais cela nécessite de laisser le crash pad ouvert entre les séances pour éviter la formation d'une zone de pliure par tassement. D'autre part, si la housse est pliée en plusieurs panneaux, les jonctions entre les panneaux peuvent constituer des zones de faiblesse, mais le crash pad sera plus compact lorsqu'il est replié, ce qui peut être pratique pour le transport.

En résumé, la qualité de l'enveloppe du crash pad est essentielle pour assurer la protection des mousses et leur durabilité. La housse doit être résistante, étanche, antidérapante si nécessaire, et le choix du pliage dépendra de vos préférences en termes de praticité et de stockage.

Le portage

Le critère du transport est en effet essentiel lorsqu'il s'agit de choisir un crash pad. Il ne sert à rien d'avoir le meilleur pad si vous n'êtes pas en mesure de le transporter facilement. De même, il est important de prendre en compte le confort du portage ainsi que la praticité du système de transport.

Lors de l'évaluation de la qualité du portage, plusieurs aspects sont pris en compte. Il s'agit notamment du confort du système de portage, de sa praticité et de sa polyvalence. Certains crash pads offrent la possibilité d'un portage façon sac à dos, avec des sangles dorsales pour un confort optimal lors de la marche. D'autres modèles peuvent être transformés en bandoulière pour un transport plus pratique. Certains modèles offrent même la possibilité d'utiliser à la fois les sangles dorsales et la bandoulière, offrant ainsi une plus grande polyvalence.

Il est important de noter que les critères de notation du portage diffèrent en fonction de la taille et du poids du crash pad. Il n'est pas possible de considérer de la même manière la qualité du portage d'un petit modèle de 3 à 4 kg et celle des modèles les plus lourds pesant près de 10 kg. La notation du portage est donc relative à la catégorie respective à laquelle appartient le crash pad.

Il est également important de prendre en compte les différentes morphologies, statures et capacités de portage individuelles. Ce qui peut être considéré comme le meilleur système de portage pour une personne peut ne pas convenir à une autre en raison de ces différences personnelles.

En résumé, lors du choix d'un crash pad, il est essentiel de tenir compte de la qualité du portage, du confort et de la praticité du système de transport. Il n'y a pas de solution unique qui convient à tous, et il est important de choisir un système de portage qui correspond à vos besoins, à votre morphologie et à votre capacité de portage.
  • Livraison gratuite
    dès 119 € (* voir conditions)

    Transporteurs

  • Paiement sécurisé
    CB, Paypal, Scalapay, Virement bancaire

    Moyens de paiement Moyens de paiement

  • Service client
    par téléphone au +33 (0)9 72 306 150
    par mail

##|--OK--|##
Besoin d'aide ?