Vestes randonnee Homme

Choisissez votre Veste de randonnee homme parmi les meilleures marques - Livraison express
Filtrez parmi 234 produit(s)
Marque
Genre
Couleur
Tailles Disponibles
Produits Eco-Friendly
Prix de vente
Promotions
Trier par :


Comment bien choisir sa veste de pluie ?

La veste de pluie est à la fois imperméable et coupe-vent, ce qui vous protège de la pluie et empêche le vent de causer des pertes de chaleur. De plus, elle permet à la transpiration de s'évacuer sous forme de vapeur d'eau. Cependant, il est préférable de ne pas porter de veste de pluie lors d'un effort physique s'il ne pleut pas, car la transpiration sera mieux évacuée naturellement. De plus, la protection thermique offerte par une veste de pluie est généralement limitée, il est donc souvent nécessaire de porter une polaire en complément.

Différence entre imperméabilité et déperlance ?

Il est important de distinguer une veste déperlante d'une veste imperméable. La déperlance fait référence à la capacité d'un tissu à faire glisser l'eau sous forme de gouttelettes, évitant ainsi qu'il ne s'imbibe et s'alourdisse. Cependant, cette propriété est limitée : un tissu déperlant ne résistera pas longtemps à une averse prolongée ou intense et finira par laisser passer l'eau. De plus, le traitement déperlant a tendance à s'estomper avec le temps, les lavages et les frottements. Il est donc nécessaire de traiter régulièrement le vêtement avec une solution adaptée.

En revanche, l'imperméabilité désigne la capacité du tissu à empêcher l'eau de pénétrer. Un tissu imperméable peut absorber une certaine quantité d'eau (contrairement à un tissu déperlant), mais il ne la laissera pas atteindre l'intérieur du vêtement. Une veste imperméable est fabriquée à partir d'un matériau microporeux, dont les pores sont 20 000 fois plus petits qu'une goutte d'eau. Cela permet de rester au sec tout en permettant à la peau de respirer. C'est là toute la différence avec un ciré, qui est imperméable mais pas du tout respirant. Cependant, il convient de noter qu'une fois la surface du tissu imperméable saturée d'eau, la transpiration à l'intérieur du vêtement est piégée et ne peut pas s'évacuer.

Les différents critères à prendre en compte

Le poids de la veste est un critère moins crucial que celui des chaussures de randonnée, mais il mérite d'être pris en compte car les différences peuvent être significatives. En gardant à l'esprit que vous pouvez toujours porter une polaire sous votre veste légère par temps frais, opter pour une veste légère offre l'avantage de réduire le poids de votre sac à dos et permet de randonner sans transpirer excessivement lorsque le terrain ou la température deviennent plus difficiles.

La capuche, qu'elle soit amovible ou fixe, peut être rangée dans le col de la veste. Il est préférable d'éviter les capuches fixes si vous pratiquez la randonnée à vélo, car elles ont tendance à prendre le vent. Vérifiez la présence d'un système de réglage tel qu'un velcro ou une lanière sur le dessus et les côtés de la capuche. Un bon ajustement permet à la capuche de suivre les mouvements de votre tête.

Les poignets sont généralement ajustables à l'aide de velcro (pour un ajustement serré des manches) ou d'élastiques.

Il est important de bien vérifier les poches, car elles peuvent parfois causer des désagréments mineurs. Si elles sont trop petites, elles peuvent être difficilement accessibles lorsque vous portez des gants. Si elles sont mal placées, elles peuvent se situer juste sous la bretelle de votre sac à dos, ce qui les rend inutiles. Il est préférable de prendre en compte l'utilisation que vous ferez de votre veste. Lors de la randonnée, il est probable que vous aurez besoin de manipuler fréquemment une carte géographique. Il vous faudra donc une poche suffisamment haute pour ranger la carte facilement et l'ouvrir sans difficulté. Vous pourriez également avoir besoin d'une poche plus petite pour votre téléphone portable, afin de le garder à portée de main, ainsi qu'une poche intérieure pour ranger votre portefeuille. Tout le reste peut être rangé dans votre sac à dos. Il est fortement recommandé que les fermetures des poches soient étanches.

Le col de la veste est un élément à surveiller, car il peut provoquer des irritations sur une zone de peau assez sensible et servir de point d'entrée privilégié pour l'eau de pluie. Un bouton-pression mal placé ou une coupe inadaptée peuvent rapidement devenir gênants. Il est donc important d'y prêter attention lors de l'essayage.

Son utilisation 

La chaleur n'est pas vraiment un critère déterminant pour ces vestes, car elles ne sont pas conçues pour fournir une isolation thermique importante. Elles sont prévues pour être portées avec des t-shirts ou des polaires de différentes épaisseurs. Il est important de prendre cela en compte et de choisir une taille suffisamment ample si vous prévoyez de marcher par temps frais. Il est également bon de savoir que si vous pratiquez occasionnellement le ski de fond ou les raquettes, une veste de randonnée associée à une polaire constitue un équipement tout à fait adéquat. Évitez de porter du coton ou de la laine sous votre veste, car ces fibres naturelles ont une mauvaise capacité d'évacuation de la transpiration.

La respirabilité

Il est essentiel de ne pas envisager de partir en randonnée avec un ciré ou un simple poncho en plastique. La respirabilité des vestes est cruciale, car il est inutile d'empêcher la pluie de pénétrer si vous finissez par être trempé de transpiration. De plus, lorsque votre peau est humide ou en contact avec quelque chose de mouillé, vous ressentez plus facilement le froid. Par conséquent, il est important que le vêtement soit respirant, c'est-à-dire qu'il permette à l'humidité produite par votre corps, c'est-à-dire la transpiration, de s'évacuer. Les pores microscopiques des vestes retiennent les gouttes d'eau tout en permettant le passage de la vapeur dégagée par votre corps.

Certaines vestes sont équipées de fermetures éclair sous les bras, offrant ainsi la possibilité de s'aérer sans avoir à enlever entièrement la veste ni à ouvrir la fermeture centrale. Cette fonctionnalité est particulièrement pratique par temps chaud et humide, car elle permet de réguler votre température corporelle.

L'entretien 

Peu importe le modèle que vous choisissez, votre veste de randonnée ne devrait pas vous causer beaucoup de soucis à cet égard. Les tissus déperlants ont tendance à se salir très peu et nécessitent rarement un lavage complet. En général, un simple coup de chiffon humide suffit pour les nettoyer. Si l'effet déperlant s'affaiblit, il existe des sprays qui permettent de le réactiver.

Comprendre l'étiquette

Certains produits affichent leurs caractéristiques d'imperméabilité et de respirabilité sur leur étiquette, tandis que d'autres fournissent des détails à ce sujet sur leur site Internet. L'imperméabilité est mesurée en Schmerber (ou mm), une unité définie par la norme EN 20811 (ISO 811). Sous la pluie, la pression exercée par l'eau sur le vêtement peut atteindre de 1 300 à 2 000 Schmerber, en plus de la pression exercée par l'utilisateur (par exemple, au niveau des bretelles du sac à dos). Pour de petites randonnées d'une journée, une imperméabilité de 2 000 mm peut être suffisante, mais pour une randonnée de plusieurs jours, un minimum de 10 000 mm est recommandé. Une veste est considérée comme parfaitement étanche à partir de 20 000 mm, et les vêtements allant jusqu'à 30 000 mm sont réservés à des utilisations extrêmes. Il est important de noter que ces données s'appliquent également aux surpantalons de pluie et aux tentes.

L'imperméabilité en Schmerber concerne le tissu lui-même, et non le vêtement dans son ensemble. Dans notre test sur les vestes de randonnée, nous avons choisi de vérifier l'étanchéité de la veste complète sur un mannequin plutôt que sur un échantillon du tissu principal, car certaines vestes présentaient des infiltrations d'eau par leur fermeture à glissière ou leur cordon de serrage.

En ce qui concerne la respirabilité, il existe deux façons de l'afficher. La valeur MVTR (Moisture Vapour Transmission Rate, taux de transfert de vapeur d'eau) correspond à la quantité d'eau (en grammes) qui s'évapore d'un mètre carré de tissu en 24 heures. Elle est exprimée en g/m²/24 h. Plus le chiffre est élevé, plus la veste respire bien. Une bonne respirabilité commence à partir de 10 000 g/m²/24 h.

Le RET (résistance, évaporation, transmission) détermine la résistance d'un textile à l'évacuation de l'humidité du corps et est exprimé en Pa × m²/W. Contrairement à la valeur MVTR, une plus faible valeur de RET indique une meilleure respirabilité. Un RET inférieur à 12 indique un tissu très respirant, tandis qu'un RET supérieur à 20 indique un tissu peu respirant.
  • Livraison gratuite
    dès 119 € (* voir conditions)

    Transporteurs

  • Paiement sécurisé
    CB, Paypal, Scalapay, Virement bancaire

    Moyens de paiement Moyens de paiement

  • Service client
    par téléphone au +33 (0)9 72 306 150
    par mail

##|--OK--|##
Besoin d'aide ?