CHOISIR SES CHAUSSURES DE TRAIL

Le Trail est une discipline pour les amoureux du running et de la nature. Mais pas que ! Le trail procure des sensations de dépassement de soi, de liberté, de découverte de nouveaux horizons... Pour que ces bonnes sensations soient aux rendez-vous, il vous faut choisir l'équipement adapté à votre pratique et à votre confort. 

Que vous pratiquiez du trail plaisir ou en compétition, sur des courtes ou longues distances

1 Les critères pour choisir sa paire de chaussures de Trail :

Lorsque vous choisissez vos chaussures, la protectionl'imperméabilité, la respirabilitél'adhérence sont autant de critères à prendre en compte dans votre choix, ceux-ci sont plus ou moins importants selon :

  • la fréquence de vos séances, 
  • la distance que vous parcourez,
  • le type de terrain.

2- Comment est fait la chaussure de trail ?

  • Le mesh 

Le choix du maillage sur le dessus de la chaussure, souvent appelé mesh, est important et repose sur l'usage que vous avez de la chaussure. Un mesh dense et serré vous assure une protection et un maintien important du pied, mais la respirabilité de la chaussure en est diminué. Lorsqu'à contrario, la chaussure dispose d'un mesh aéré, il permettra une évacuation plus rapide de l’eau. Il est donc important de bien choisir son mesh en fonction des terrrains où vous pratiquez. Si vous allez sur un terrain pierreux, le mesh doit être résistant, face à un terrain mouillé un mesh resserré voire imperméable sera de mise, sur terrain sec, l'idéal est d'avoir un mesh plus aéré pour gagner en respirabilité.Il peut être également intéressant de prendre une protection supplémentaire face aux éléments météologiques. Notamment l'hiver, sur terrains mouillés et/boueux, il est conseillé de prendre des chaussures de trail avec une protection imperméable. La référence dans la matière est souvent le Gore-Tex mais de nombreuses marques de chaussures de trail ont aujourd’hui développé leurs propres membranes imperméables qui fonctionnent tout aussi bien et sont en général moins chères. 

  • La semelle :

La semelle de la chaussure a aussi un rôle dans votre choix. Elle est composé de 3 semelles : 

- la semelle intérieure qui apporte confort et évacuation de la sueur

la semelle intermédiaire qui contribue à la stabilité et l’amorti,

- la semelle extérieure en contact direct avec le solson rôle est l'adhérence et l'accroche en fonction de tous les types de terrains.

Pour la course à pied en ville ou dans la nature, il est fortement conseillé d’avoir une semelle intermédiaire en EVA, une mousse qui apporte stabilitéconfort et amorti

La semelle extérieure doit être adaptée au type de terrain sur lequel vous souhaitez pratiquer : 

- Sur un terrain mouillé et/ou gras : Elle doit accrocher, et avoir des crampons assez profonds. Si le terrain est plutôt rocailleux, des crampons espacés sont à privilégier.

Sur un terrain sec :La semelle requiert davantage de souplesse. 

  • Le drop :

Un autre composant important de la chaussure de trail est le drop. Celui-ci peut fortement influencer votre foulée. Le drop est la différence de hauteur entre l’avant et l’arrière de la chaussure et correspond donc à l’inclinaison du pied dans la chaussure de trail. Il est mesuré en millimètres, généralement on le trouve de 0 à 12 mm. Il faut prêter une attention particulière au drop, lors de votre choix de chaussure de trail car il peut être à l'origine de blessure s'il n'est pas adapté à votre pratique. En effet, plus il est élevé et plus il vous pousse à poser le talon en premier, ce qui augmente les impacts et a tendance à traumatiser vos articulations et votre corps. Le drop universel est de 8 mm. Plus vous courez, plus vous connaissez votre foulée et plus vous pouvez choisir des chaussures au drop adapté à votre usage. Avec un drop plus faible, vous courez davantage sur l'avant du pied, limitant ainsi les impacts mais qui sollicite davantage les mollets.   

  • La protection :

Ensuite la légèreté est aussi à prendre en compte dans le choix de vos chaussures de trail. Là encore, cela va dépendre du type de terrains où vous courez. Si vous courez sur terrain rocailleux, il est préférable d'avoir des pare-pierres pour assurer la protection de vos pieds, ce qui a tendance à alourdir la chaussure. Par contre sur des chemins plus souples, l'idéal est d'avoir des chaussures plus légères et moins rigides qu'avec des pare-pierres.

  • Le confort :

Pour finir, Le confort fait partie d'un des critères les plus importants, se sentir bien dans ses baskets, c'est la base. Pour commencer lorsque vous essayer des chaussures, il faut que vous soyez bien dedans immédiatement, si vous percevez la moindre gêne, laissez tomber, cela risque de s'accentuer lors de vos sorties trail. Le mieux si vous pouvez, c'est de marcher, puis courir pour les tester. Pour ce qui est de la taille du chaussant, il est préférable de choisir une demie, voire selon certaines marques, une pointure au-dessus de votre pointure de chaussure quotidienne. Le but est d'éviter les frottements des pieds qui gonflent avec l'effort et la chaleur, tout en gardant la précision et le pied maintenu.



 

 

 

 

 

 

 

 

 


Accepter

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.