Piolets alpinisme

Choisissez votre Piolet alpinisme parmi les meilleures marques - Livraison express
Filtrez parmi 12 produit(s)
Marque
Genre
Couleur
Tailles Disponibles
Produits Eco-Friendly
Prix de vente
Promotions



Comment bien choisir son piolet ?

Les piolets sont soumis à des normes strictes lors de leur fabrication. Les normes EN 13089 et UIAA 152 établissent des classifications pour les piolets :

Les piolets de type B (Basique) : Ces piolets ont une lame fine et sont principalement destinés à la cascade de glace et à la neige. Ils ne sont généralement pas recommandés pour être utilisés comme point d'ancrage dans un relais. Le manche de ces piolets doit résister à une charge minimale de 2,5 kilonewtons (kN) pour une longueur de 50 cm.

Les piolets de type T (Technique) : Ces piolets sont dotés d'une lame plus épaisse, adaptée aux terrains mixtes comprenant de la glace. Ils sont conçus pour être utilisés comme point d'ancrage dans un relais en plus de leur fonction d'escalade. Le manche de ces piolets doit résister à une charge minimale de 3,5 kN pour une longueur de 50 cm.

Quelques caractéristiques 

La tête du piolet est composée de pièces interchangeables maintenues en place par une vis de fixation. On y trouve une lame, une panne ou un marteau.

Lorsqu'un alpiniste progresse sur un glacier, il tient le piolet par sa tête. En cas de glissade, cela lui permet d'exercer une pression importante sur le piolet pour s'arrêter. La tête du piolet est équipée d'un trou permettant d'y fixer un mousqueton.

La lame est un élément crucial du piolet, car c'est grâce à elle que vous pourrez escalader des pentes raides. Les lames peuvent être fabriquées en aluminium ou en acier.

Les lames en aluminium sont principalement utilisées en ski-alpinisme en raison de leur légèreté, mais elles sont également plus fragiles.

Les lames en acier seront plus lourdes mais aussi plus résistantes. On rencontre le même dilemme avec les crampons d'alpinisme.

Pour la randonnée glaciaire et le ski-alpinisme, la lame peut être moins agressive mais suffisante pour évoluer sur de la neige dure.

Sur les piolets plus techniques, on trouve des lames plus fines, notamment pour la cascade de glace. Cela facilite l'ancrage et le désancrage du piolet.

Il est tout à fait possible de changer la lame d'un piolet, mais il est important de s'assurer qu'elle est compatible. Vous pouvez également faire affûter vos lames pour une meilleure accroche.

La panne est l'élément que l'on retrouve généralement sur la plupart des piolets. Elle permet de creuser ou de tailler des marches dans la neige. Sur les piolets les plus techniques, il est possible de remplacer la panne par un marteau.

Le marteau est utilisé pour enfoncer des pitons dans les fissures rocheuses. C'est un outil couramment utilisé en haute montagne pour l'alpinisme mixte. En cascade de glace, on utilise des broches à la montée et des abalakovs à la descente, de sorte que le marteau n'est pas indispensable pour cette activité.

Le manche du piolet est généralement fabriqué en aluminium, ce qui offre un bon équilibre entre légèreté et résistance, ainsi qu'un rapport qualité-prix intéressant. Certains modèles combinent de l'aluminium et du carbone pour une rigidité accrue. Les manches entièrement en carbone sont légers et rigides, mais ils ont également un coût plus élevé.

Les piolets plus techniques sont souvent équipés d'une poignée pour une meilleure prise en main lors des mouvements techniques. La pointe, appelée pique, est présente sur la plupart des modèles de piolets. Elle est généralement en acier pour assurer une bonne résistance et une longue durée de vie. Cependant, certains piolets plus légers peuvent ne pas avoir de pique, ce qui les rend plus fragiles.

Certains modèles de piolets peuvent être équipés d'une sangle extensible ou d'un leash. Ces éléments de sécurité permettent de retenir le piolet en cas de chute. La sangle est fixée à la tête du piolet et reliée au poignet à l'aide d'une dragonne. Le leash est situé du côté du piolet et fixé à un ergot positionnable n'importe où sur le manche pour une adaptation optimale. Du côté de l'alpiniste, le leash est attaché au harnais à l'aide d'un mousqueton.

En fonction de sa pratique

Randonnée glaciaire et non technique

Les piolets conçus pour la randonnée glaciaire et les courses de neige non techniques sont spécialement conçus pour vous aider à arrêter une chute en cas de glissade et à surmonter des obstacles tels que des ponts de neige et des crevasses. Ils peuvent également être utilisés pour tailler des marches dans la neige et servir d'ancrage en cas de secours.

Ces piolets sont généralement dotés d'un manche droit et d'une longueur plus importante par rapport à d'autres modèles, ce qui vous permet de le tenir comme une canne en le saisissant au niveau de la tête. Ils sont souvent équipés d'un pic et d'une lame en acier, dont les dents sont peu agressives pour éviter les blessures lors de la manipulation.

La longueur des piolets de ce type varie généralement entre 50 et 80 cm. Pour déterminer la taille qui vous convient, il est recommandé de tendre le bras en tenant le piolet par la tête, de sorte que la pointe atteigne environ la hauteur de votre cheville.

Ski-alpinisme

Si vous pratiquez le ski de randonnée ou le ski-alpinisme, il est fréquent d'utiliser occasionnellement un piolet lors de passages difficiles sur des pentes de neige raides.

Généralement rangé dans le sac à dos, le piolet de ski-alpinisme est léger et possède un manche relativement court pour ne pas être encombrant.

Pour sa fabrication, on trouve souvent des matériaux tels que l'aluminium ou des alliages légers.

Le manche peut être droit ou légèrement coudé. Les tailles varient généralement entre 50 et 60 cm, et le poids est d'environ 350 g.

Alpinisme classique

Parfait pour des courses de difficulté moyenne sur divers types de terrains, à l'exception de la cascade de glace.

Son manche solide est légèrement incurvé, et sa tête forgée permet d'obtenir d'excellents points d'ancrage.

Ces piolets performants sont adaptés à de nombreuses configurations de terrain que l'on peut rencontrer en haute montagne.

Leurs tailles varient généralement entre 50 et 65 cm, avec un poids d'environ 500 g.

Alpinisme technique
Ces piolets offrent une combinaison parfaite de polyvalence et de performances. Vous pourrez les utiliser sur des courses exigeantes en neige, des cascades de glace et des itinéraires mixtes.

Leur lame est robuste et performante, spécialement conçue pour évoluer en cascade de glace. Une poignée est intégrée pour une prise en main solide, et le manche courbé permet une manipulation aisée dans les pentes raides et les cascades.

Ces piolets techniques sont disponibles dans des tailles allant de 50 à 70 cm. Les manches sont souvent en aluminium, tandis que la tête est en acier. En conséquence, leur poids est légèrement plus élevé, d'environ 600 g.

Ils sont généralement utilisés par paires pour une utilisation optimale.

Cascade de glace
Ces piolets représentent le summum de la technicité. Les grimpeurs évoluent sur des pentes glacées extrêmement raides, allant jusqu'à 90 degrés.

Pour cela, la lame est conçue pour offrir une excellente capacité d'ancrage et de désancrage. Le manche, doté d'une poignée ergonomique, est fortement courbé pour permettre des frappes idéales dans la glace.

Afin de s'adapter aux différentes conditions et à l'usure, les lames sont interchangeables.

Les piolets de cascade de glace sont utilisés par paires. Leur longueur standard est généralement de 50 cm, avec un poids d'environ 500 g.

Ils peuvent également être utilisés pour l'alpinisme technique ou même l'alpinisme classique.

Petits conseils supplémentaires

Il est crucial de vérifier votre piolet après chaque sortie, comme pour tous les autres équipements d'alpinisme ou d'escalade. Si, par exemple, votre lame est tordue, il est important de ne pas la redresser, car cela réduirait sa résistance et pourrait entraîner sa casse. Vous devrez alors la remplacer, tout comme la tête du piolet si nécessaire. Lors du remplacement de toute pièce, assurez-vous qu'elle soit compatible avec votre piolet.

Si vous pratiquez régulièrement des courses d'alpinisme technique ou de la cascade de glace, une vérification encore plus attentive est nécessaire. En effet, votre équipement sera davantage sollicité que lors de la randonnée glaciaire. En cas de fissure sur la lame ou le manche, il est préférable de ne pas prendre de risques et de remplacer votre matériel.

Plus vous entretenez votre piolet, plus longtemps vous pourrez l'utiliser. Vous pouvez affûter la lame à l'aide d'une lime douce pour maintenir une bonne capacité d'ancrage. Après utilisation, il est important d'essuyer soigneusement vos équipements avec un chiffon et de les ranger dans un endroit propre et sec afin d'éviter la corrosion.
  • Livraison gratuite
    dès 119 € (* voir conditions)

    Transporteurs

  • Paiement sécurisé
    CB, Paypal, Scalapay, Virement bancaire

    Moyens de paiement Moyens de paiement

  • Service client
    par téléphone au +33 (0)9 72 306 150
    par mail

##|--OK--|##
Besoin d'aide ?