Nicolas a testé pour nous le chausson Kataki de La Sportiva

Nicolas a testé pour nous le chausson Kataki de La Sportiva

Plantons le décors : Grimpeur amateur passionné d'escalade depuis 27 ans (ouille !), j’ai à mon actif quelques dizaines de 8a après travail, du 7c à vue, des grandes vois jusqu’à 7a obligatoires et du 7a sur coinceurs, et beaucoup, beaucoup de voyages…En bref une passion d’une vie. Mon style de prédilection sont les faces verticales à léger devers à crougnes arquées. Par ailleurs je n'ai pas tout-à-fais le morphotype du grimpeur standard: 1m78 pour 77 kg.

Je suis particulièrement attentif à mes armes de pied, donc après quelques détours chez différents équipementiers j'en suis finalement arriver à être fidèle à La Sportiva, qui m'a rarement complètement satisfait mais surtout rarement deçu.

Pour compléter le tableau de mes besoins vertical-orthopédiques, j'ai besoin de chaussons précis et sensitifs et surtout étroits! J'ai le pied long (44 2/3) et très fin...je nage facilement dans mes pompes.

Pour cibler les chaussons qui me conviennent j'utilise ce document de La Sportiva donnant la tendance du chaussant et me dirige vers les modèles les plus fins. J'ai beaucoup tourné avec du Katana velcro, du Miura et des Futura pour ma maigre pratique indoor. Mais ces deux modèles manquaient légèrement de rigidité et de cambre à mon goût. J'ai donc sauter sur ce nouveau modèle Kataki dès que j'ai pu.

J'en suis globalement très satisfait.

Du fait de la rigidité plus grande qu'à mon habitude j'ai pu prendre les chaussons une demi pointure plus grande. (39,5 contre 39)

Dans la mesure où il y a plutôt pas mal de matière (gomme, épaisseur cuir, languette), il me semble qu'on peut les prendre un peu plus grand et qu'ils mettent un peu plus de sortie que d'habitude à se "faire" et à devenir confortable.

Au bout d'un mois (une dizaine d'utilisation), j'ai pu pleinement goûter leur rapport précision/ sensation/ confort et ils m'ont gentiment permis l'ascension d'un nouveau 8a vertical.

Et puis je les trouve beaux, mais ça, c'est bien subjectif.

Le système P3 permet de garder cette pointe plongeant assez stable dans le temps. Même s'il s’affaisse un peu c'est sans commune mesure avec des Katana vieillissants par exemple.

N'étant pas un très grand adepte de cette technique, je ne prononcerai pas sur leur qualité de talonnage.

En bref, un excellent chausson de falaisite adepte du vertical/ léger dévers.



Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

nom:
E-mail: (Non publié)
Commentaire:
Type the code from the image
##|--OK--|##
Besoin d'aide ?